Détente & bien-être

Maneki-neko : le chat porte-bonheur

30 novembre, 2015

Au détour de mes balades, j'ai craqué pour ce petit chat : Maneki-neko dit "chat porte-bonheur". Le premier d'une longue collection ...

Maneki-neko : le chat porte-bonheur

Maneki vient du verbe maneku qui en japonais signifie inviter (dans le sens de faire venir) ou saluer, et neko désigne le chat.

Maneki-neko est une statue traditionnelle japonaise. On le célèbre le 29 septembre au Japon. La tradition veut qu'on installe ces statues à l'entrée des magasins pour attirer la fortune. 

Matériau : en céramique ou en porcelaine. Les maneki-neko qui bougent sont souvent en plastique. Les plus précieux en jade ou en or.

Maneki-neko : le chat porte-bonheur avec le bras qui bouge
                                                     Maneki-neko avec le bras qui bouge

Représentation
chat assis et levant la (ou les) patte(s) au niveau de l'oreille.
Patte gauche : pour attirer les clients. 
Patte droite : pour attirer l'argent (ou la chance).

On en trouve de couleurs (tricolore, blanc, noir, rouge, doré et jaune, rouge, rose, vert) et de tailles différentes. Chaque couleur a une signification propre (j'y reviendrai dans un prochain article, le temps de parfaire ma collection :) ).

Description :
Autour du cou, il porte un foulard ou une écharpe, mais le plus souvent, c'est un collier rouge avec une clochette et une bavette décorative.
Les maneki-neko sont souvent représentés avec une grosse pièce dorée.

Petite anecdote sur le geste que fait Maneki-neko :
On a noté une ressemblance entre le geste du maneki-neko et celui d'un chat faisant sa toilette. Une vieille croyance japonaise affirme que si un chat se frotte le visage, un visiteur va arriver, et un proverbe chinois encore plus ancien (connu également en Occident) affirme que si un chat se frotte le visage, il va pleuvoir. 

Il existe de nombreuses légendes autour de ce chat porte-bonheur. J'ai retenu la suivante :  

Le chat et le seigneur Notaka : Au début de l'ère Edo (1603-1867), Naotaka Ii, le seigneur du district d' Hikone, revenait d'une partie de chasse quand il fut surpris par un orage. Il se réfugia sous un arbre en face de l'entrée du petit temple délabré. Sur le parvis se tenait un chat assis qui semblait l'appeler avec sa patte. Intrigué, Naotaka Ii quitta son refuge pour s'approcher du chat qui semblait l'inviter. Il n'était pas plutôt arrivé que la foudre frappa l'endroit exact où il se trouvait naguère.
Le chat lui avait sauvé la vie ! Très ému, Naotaka Ii fit connaissance avec le moine du temple, un brave homme très pauvre qui partageait ses maigres rations avec son chat, Tama. Le Seigneur devint le bienfaiteur du temple, qui finit par prospérer et fut renommé le Temple de Gotokuji. Quand à Tama le chat du moine, le jour de sa mort il fut fut enterré avec tous les honneurs dans le cimetière du Temple de Gotokuji. Et pour se souvenir de son geste noble, il fut inventé le Maneki Neko, la statuette du chat accueillant. 

Vous pourriez aussi aimer 💚 🔽

0 commentaires

Laisser un commentaire ! 😍