Hypnose Ericksonienne

L'hypnose thérapeutique

29 juillet, 2017

Lors de ma cure thermale effectuée à Châtel-Guyon en 2016, j'ai assisté à une conférence sur l'hypnose thérapeutique faite par Madame Claude Aubier, Hypnothérapeute certifiée et je tenais à vous part des informations glanées ce jour-là.


En quoi consiste l'hypnose thérapeutique ?
En fait, elle vise à apaiser ce qui empêche d'aller bien. Elle est un état modifié de notre conscience.

Saviez-vous que toutes les 90 minutes notre conscience décroche et passe le relai à notre inconscient (siège des émotions) ?

L'hypnose n'a rien d'effrayant, ce n'est qu'un état naturel indépendant de notre volonté.

Qu'attendre de votre thérapeute ?
Il doit comprendre son patient (restituer son histoire).

Choix du thérapeute : 
Assurez-vous qu'il soit certifié.

L'hypnose éricksonienne se caractérise par le libre arbitre du patient. Le patient peut arrêter la séance à tout moment. En aucun cas, le thérapeute ne touche le patient (on parle de bulle proxémique : il se situe à environ 1 mètre).
Le thérapeute doit faire preuve d'une écoute active du patient. Un lien de confiance doit alors s'instaurer entre le patient et le thérapeute.

Il doit afficher une position basse c'est à dire qu'il n'a pas la prétention de tout connaître. Il doit s'adapter au vocabulaire de son patient.

Son rôle est de solliciter l'inconscient du patient pour trouver la solution à la problématique. Sa pratique est très douce, il procède avec des "peut-être", il utilise des suggestions indirectes.

Durée de la thérapie ?
En général, la thérapie est brève. Des résultats apparaissent au bout de 2 ou 3 séances.

Les domaines d'intervention ?
Ils sont très vastes.

Quelques statistiques :
85% des personnes sont facilement hypnotisables
10% résistent
5% sont réfractaires

L'inconscient ne fait pas la différence entre le réel et le virtuel.

Comment se déroule une séance ?

1) L'anamnèse : il s'agit de déterminer l'objectif c'est à dire ce que l'on attend de la séance (environ 45 minutes). Ne perdez pas de vue que la réussite dépend du lien de confiance entre patient et thérapeute.

2) Phase d'induction par la fixation d'un point, par exemple un souvenir agréable ...

3) Phase de travail : détendre le corps, les métaphores, le pont vers le futur (couper le lien ...), réassocier (on compte jusqu'à 5).

Chaque mot a son importance : le "oui mais" est destructeur dans la mesure où il annule tout ce qui était positif auparavant. L'exemple le plus connu est celui de l'enfant avec la note obtenue. Votre enfant est content de vous faire part de sa note de mathématiques : "Maman j'ai eu 12/20" et vous lui rétorquai un oui mais tu aurais pu mieux faire. 

4) L'ordaliste : séance se termine par la prescription de tâches pour la prochaine séance.

Durée des séances :
La première séance : environ 1h30
les autres séances : 1h00

Cette conférence découverte s'est achevée par une séance collective pratique. Belle découverte !

Vous pourriez aussi aimer 💚 🔽

0 commentaires

Laisser un commentaire ! 😍